Pages

mercredi 28 décembre 2011

Poulet au poivron rôti

Une belle recette de poulet facile et la sauce est crémeuse à souhait.  Les poivrons rouges donnent une belle couleur à la sauce.  À servir avec un riz et légume si désiré. 


1 livre (454 g) de poitrine de poulet sans peau et désossée
1 boite 10 onces (284 ml) de crème de poulet Campbell
1/4 tasse de poivron rouge grillé et coupé en dés
1/4 tasse (60 ml) de jus de pomme
2 c. à soupe (30 ml) de ketchup
4 gousses d’ail hachées
1/4 c. à thé (1 ml) de poivre noir moulu
2 c. à soupe (30 ml) de feuille de basilic frais, hachée
1/4 tasse (60 ml) de fromage mozzarella râpée
2 tasses (500 ml) de riz brun, cuit sans sel et chaud


Faire revenir les poitrines de poulet, à feu mi-vif, dans une grande poêle à surface antiadhésive.  Baisser le feu à « moyen ».
Incorporer la soupe, le poivron rouge, le jus de pomme, le ketchup, l’ail et le poivre noir.  Amener à ébullition.  Baisser le feu à « doux ».
Couvrir et laisser mijoter jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit,  pendant environ 20 minutes (moi j’ai poursuivi la cuisson au four à 350F).
Ajouter le basilic et bien mélanger.
Servir sur du riz et saupoudrer de mozzarella.

Conseil:
Si le basilic frais n’est pas disponible, remplacez-le par 1 c. à table (5 ml) de feuilles de basilic séchées et ajoutez le poivre noir.









Bon appétit de Sylvie


Source: Campbell's
Publié par: La cuisine de Sylvie

dimanche 13 novembre 2011

Pouding au chocolat de maman

Ce pouding au chocolat me rappelle de beaux souvenirs d’enfance.  L'odeur du chocolat était très présente dans la maison lors du retour de l’école.  J’aime bien le manger ce pouding, encore un peu chaud, avec une bonne boule de crème glacée.  Miam Miam



1 tasse de farine
¾ tasse de sucre
¼ c. à thé de sel
3 c. à thé de poudre à pâte
2 c. à thé de cacao Fry’s
2 c. à thé de vanille
½ tasse de lait
2 c. à table de beurre mou


Mélanger tous les ingrédients secs.
Y ajouter la vanille, le lait et le beurre mou.  Bien mélanger et déposer dans un plat de 8 x 8 allant au four.


¾ tasse de cassonade
¾ tasse de sucre
2 c. à soupe de cacao Fry’s
2 tasses d’eau froide


Bien mélanger la cassonade, le sucre et le cacao.
Déposer sur la préparation de gâteau.
Ajouter l’eau
Mettre au four à 350F


Il est recommandé de placer votre plat sur une tôle à biscuit, car il arrive souvent que la sauce au chocolat déborde.




Bon appétit de Sylvie

Source: Ma mère Suzanne
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE




samedi 12 novembre 2011

Gratin de pommes de terre au jambon à la mijoteuse

Une autre belle recette à la mijoteuse, toute simple mais que de belles saveurs.  J’ai remplacé le panais par des carottes, elles sont plus goûteuses et la couleur orange tranche dans ce merveilleux plat. N’attendez pas d’avoir des restes de jambon pour faire cette recette, acheté en un pour faire cette recette, elle en vaut la peine.

1/4 tasse (60ml) de beurre
1 oignon haché
1/4 tasse (60 ml) de farine
1/2 c. à thé (2 ml) de sel
1/2 c. à thé (2 ml) de poivre noir du moulin
2 1/2 tasses (625 ml) de lait
1 c. à thé (5 ml) de thym frais haché (ou ½ c. à thé (2 ml) de thym séché)
1 livre (500 g) de pommes de terre (de type Yukon Gold) (environ 4 pommes de terre moyennes)
1 livre (500 g) de pommes de terre rouges brossées (environ 4 pommes de terre moyennes)
2 gros panais pelés (peut être remplacé par des carottes)
3 tasses (750 ml) de jambon cuit coupé en dés
1 tasse (250 ml) de gruyère râpé
1 tasse (250 ml) d'emmenthal râpé
2 c. à table (30 ml) de persil frais haché


Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen.  Ajouter l’oignon et cuire, en brassant de temps à autre, pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’il ait ramolli.  Ajouter la farine, le sel et le poivre et cuire, en brassant, pendant 1 minute.  À l’aide d’un fouet, incorporer le lait petit à petit.  Porter à ébullition.
Réduire à feu moyen doux et cuire, en brassant de temps à autre, de 5 à 8 minutes ou jusqu’à ce que la sauce ait épaissi.  Retirer du feu et ajouter le thym.  Réserver.
À l’aide d’une mandoline, couper les pommes de terre et les panais en tranches de 1/4 pouce (5 mm) d’épaisseur.
Dans la mijoteuse, étendre la moitié des tranches de pommes de terre et du panais en les faisant se chevaucher légèrement.  Parsemer des dés de jambon, de 1/2 tasse (125 ml) du fromage et du persil.
Verser uniformément la moitié de la sauce réservée, par-dessus.  Couvrir du reste des pommes de terre et du panais.  Ajouter le reste de la sauce et parsemer du reste du fromage.
Couvrir et cuire à la mijoteuse à basse intensité pendant environ 3 heures 30 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres et que le gratin soit doré. (Moi j’ai cuit à haute intensité 3 heures 30 minutes à 4 heures)

Gratin de pommes de terre au jambon cuit au four
Procéder de la même manière aux étapes 1 et 2 en assemblant le gratin dans un plat allant au four de 13 po x 9 po (33 cm x 23 cm), beurré. Couvrir le plat de papier d’aluminium beurré et cuire au four préchauffé à 325ºF (160ºC) pendant 1 heure.  Retirer le papier d’aluminium et poursuivre la cuisson pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendre et que le gratin soit doré.








Bon appétit de Sylvie

Source: Coup de pouce
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE


dimanche 6 novembre 2011

Cretons de porc

Voici un classique de notre cuisine Québécoise, les cretons sont aux Québécois ce que la rillette est au Français!  Les deux sont semblables puisque normalement fabriqués à partir de gras et de viande de porc.  Or, il s'avère que le gras a de plus en plus mauvaise réputation pour qui se soucie de manger sainement.  Il est donc recommandé de cuisiner les cretons à partir de viande de porc maigre.  Ils n'en seront pas moins bons au goût et seront meilleurs pour la santé.  Une fois que vous aurez mangé la version maison, vous aurez sans doute plus de mal à manger les cretons du commerce!!  Chaque famille à sa petite touche personnelle, la base de la recette est toujours la même, pain, lait, porc haché, oignon, sel et poivre et ensuite selon les recettes ont peut retrouver du clou de girofle moulu, de la cannelle, du piment de la Jamaïque et même du concentré de poulet (Bovril).  Moi je m’en tiens à la base, mais depuis quelques années, j’ajoute un peu de Bovril au poulet.  Ce que j’aime de cette recette de creton, c’est qu’ils sont faciles à digérer.  J’aime bien manger mes cretons sur un croûton de pain grillé accompagné de quartiers de pomme, je trouve que le mélange pomme/creton va de soit.



1 livre (450 g) de porc haché mi-maigre
1 tasse (250 ml) de mie de pain sec (environ 4 tranches de pain)
1 oignon haché finement
1 c. à thé (5 ml) de sel d’ail
1 c. à soupe (15 ml) de concentré de poulet (style Bovril)
1 tasse (250 ml) de lait
Sel
Poivre


Réduire la mie de pain sec en chapelure et déposer dans une casserole.  Verser le lait sur la chapelure de mie de pain et laisser reposer 5 minutes. 
Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger.
Couvrir et cuire sur la cuisinière 1 heure à feu très doux, en remuant quelques fois en cours de cuisson.
Verser dans des bols et laisser refroidir. 
Conserver au réfrigérateur.

Vous pouvez les congeler et la texture sera tout aussi belle.




Bon appétit de Sylvie

Source:
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE



samedi 28 mai 2011

Lobster rolls

Tout le monde au Maine connaît les lobster rolls, c’est une variante luxueuse du hot-dog où la saucisse est remplacée par du homard.  C’est un repas estival, il peut apparaître aussi sur des pains à hamburger, des baguettes ou tout autre pain brioché.  Les à cotés traditionnels sont les croustilles et les cornichons à l’aneth.


2 oignons verts hachés
1 1/2 branche de céleri haché
2 tasses de chair de homard haché grossièrement
1/2 tasse de mayonnaise Hellmann’s
1/4 c. à thé de paprika
Sel
Poivre
1/4 tasse de persil frais ciselé
Pain hot-dog

Dans un bol, mélange la mayonnaise avec le paprika.
Ajouter les échalotes, le céleri, le persil et le homard.
Saler et poivrer.
Garnir le pain de cette salade de homard et déguster aussitôt.




Bon appétit de Sylvie

Source:
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE

dimanche 1 mai 2011

Carrés marbrés

Je vous propose des carrés au chocolat marbrés au fromage à la crème.  Ils sont tout à fait délicieux et moelleux à souhait.  Lorsque j’ai décidé de faire ce dessert, je me suis aperçue, qu’il me manquait la crème sure, alors je l’ai remplacé par du yaourt.  Par comble de malheur, je n’avais pas de yaourt nature, mais j’en avais aux fraises, ce qui fut un mariage parfait « fraise et chocolat », MIAM MIAM.  Il est bon à savoir que dans la plupart des recettes, la crème sure peut être remplacée par du yaourt nature.



1/2 tasse (125 ml) de beurre ou margarine
3/4 tasse (175 ml) d’eau
1 ½ carré de chocolat non sucré de 1 once (30 g)
2 tasses (500 ml) de farine
2 tasses (500 ml) de sucre
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé (2 ml) de sel
2 œufs battus
½ tasse (125 ml) de crème sure (ou yaourt nature ou fraise)

Mélanger le beurre, l’eau et le chocolat dans une casserole, amener à ébullition.
Retirer du feu.
Mélanger ensemble la farine, le sucre, le bicarbonate de soude et le sel.
Ajouter le mélange de chocolat aux ingrédients secs.
Ajouter ensuite les œufs et la crème sure, bien mélanger.
Verser le tout dans une plaque à biscuit de 15 x 10 x 1 pouces (40 x 25 x 2.5 cm).

1 paquet de 8 onces (250 g) de fromage à la crème Philadelphia, ramolli
1/3 tasse /75 ml) de sucre
1 œuf
1 paquet de 6 onces (180 g) de chocolat mi-sucré en morceaux (chipits de Hershey)

Bien mélanger le fromage et le sucre.
Ajouter l’œuf.
Étaler à la cuillère sur le mélange au chocolat.
Couper plusieurs fois dans le mélange avec un couteau pour obtenir un effet marbré.
Parsemer de morceaux de chocolat.
Cuire à 375 F (190 C), de 25 à 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré en centre en ressort propre.









Bon appétit de Sylvie

Source: Livre de cuisine Philadelphia de Kraft
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE


dimanche 10 avril 2011

Salade de couscous royale

Cette salade est tout à fait délicieuse, et je n’exagère pas.  Elle est pleine de couleur, de goût et d’odeur.  Dans la recette originale, c’est le jus d’un citron qui était utilisé, mais moi j’ai plutôt opté pour le jus de lime, qui lui donne une saveur plus rafraîchissante, estivale même.  C’est la première fois que je faisais cette salade, et je peux vous dire que ça ne sera pas la dernière.  Elle est en fait, presque un repas complet dû à la présence des légumineuses.



1 tasse de couscous
1 tasse d'eau bouillante
1 boîte de 19 onces de pois chiches en conserve, égouttées
1 carotte râpée et coupée en petits morceaux
1 tomate coupée en dés
1 branche de céleri coupé
1/2 poivron vert coupé en petits morceaux
1/2 poivron rouge coupé en petits morceaux
1/2 tasse de maïs en grain
1 échalote
1/2 tasse de persil frais, ciselé

Vinaigrette
4 à 6 c. à soupe d’huile d'olive
Le jus d'un citron (ou lime)
1 gousse d'ail pressée
1 c. à soupe de moutarde de Dijon
Sel
Poivre


Dans un petit chaudron, faire bouillir la tasse d’eau.  Lorsque l’eau bout, retirer du feu et ajouter le couscous en brassant, couvrir.
Laisser reposer quelques minutes.
Entre-temps, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette dans un autre bol, réserver.
Couper les légumes en dés.
Après environ 5-7 minutes, défaire le couscous avec une fourchette.
Dans un saladier, déposer le couscous, les pois chiches égouttés, les légumes et le persil.
Verser la vinaigrette, saler, poivrer au goût et bien mélanger.
Mettre au frigo environ 30 minutes avant de servir.






Bon appétit de Sylvie

Source: Le palais gourmand
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE

Sauté de porc à l'orange

Un sauté de porc en toute simplicité, plein de saveur et de bons ingrédients.  Cette recette se prépare en un rien de temps.  Idéale pour les soirs de semaine.  J’ai servi ce sauté de porc à l’orange avec un couscous aux raisins.  Miam Miam



¾ livre (375 gr) de filet de porc maigre
2 courgettes coupées en tranches
1 poivron rouge en fines lanières
2 c. à table (30 ml) de sucre
1/3 tasse (80 ml) de jus d’orange
1 c. à thé (10 ml) de zeste d’orange râpé
2 c. à table (30 ml) de vinaigre de vin rouge
¼ tasse (60 ml) de bouillon de poulet
1 c. à thé (5 ml) de cumin moulu
2 c. à thé (10ml) de fécule de maïs
2 c. à table (30 ml) d’huile végétale
1 ½ c. à thé (7 ml) de gingembre frais, râpé
Sel
Poivre


Parer le filet de porc et le couper en fine tranche.  Réserver.
Dans un poêlon ou un wok, chauffer le sucre à feu moyen, en brassant sans arrêt, de 2 à 3 minutes ou jusqu’à ce qu’il devienne doré et se caramélise.
Ajouter le jus, le zeste d’orange et le vinaigre de vin rouge.
Brasser jusqu’à ce que la sauce soit homogène.
Dans une tasse à mesurer d’une capacité de 2 tasses (500 ml), verser le mélange de jus d’orange et le bouillon de poulet.
Ajouter le cumin et la fécule de maïs.  Mélanger
Essuyer le poêlon.  Ajouter l’huile végétale et chauffer à feu vif.
Ajouter le porc et faire sauter en brassant souvent pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit dorée. Réserver le porc dans une assiette.
Dans le poêlon, ajouter les courgettes, le poivron et le gingembre frais.  Faire sauter en brassant sans arrêt pendant 2 minutes (ajouter de l’huile si nécessaire).
Remettre le porc dans le poêlon.  Verser la préparation de bouillon sur la viande et les légumes et bien mélanger.
Couvrir et cuire, en brassant de temps à autre, pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que la sauce soit épaisse et les légumes tendres, mais encore croquants.
Saler et poivrer.
Servir sur un couscous aux raisins ou sur un lit de riz blanc.

Pour s’assurer d’obtenir un sauté coloré et légèrement sucré, faire chauffer le sucre jusqu’à ce qu’il soit bien caramélisé.  Mais attention de ne pas le brûler!!





Bon appétit de Sylvie

Source: Coup de pouce
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE

dimanche 3 avril 2011

Club sandwich du vendredi

Ce club sandwich du vendredi me rappel des souvenirs de mon premier emploi, que j’ai eus au centre-ville de Montréal.  Souvent à cette époque, les vendredis étaient diner-resto, nous trouvions que c’était une belle récompense pour finir la semaine de travail.  Nous avions l’habitude de toujours aller au même restaurant, et la spécialité du vendredi était ce club sandwich du vendredi.  J’imagine qu’à l’origine, il ne devait pas y avoir de viande à l’intérieur, car si on se rapport au début du siècle et même jusqu’au début des années 60 les vendredis étaient maigre jeune, donc aucune viande.  Avec les années ce club sandwich a évolué.  La légende du club sandwich raconte qu'un américain est rentré chez lui un soir, affamé, et n'ayant trouvé que quelques restes dans son frigo, il assembla des toasts de pain grillé avec du poulet, du lard et de la tomate. Il décrivit ensuite sa recette aux membres de son club qui l'auraient rapidement adoptée. Le sandwich serait alors passé de club en club, pour finir dans les restaurants.  Qui n’a pas mangé un club sandwich??  On ne sait pas quoi prendre au resto!!! On prend un club sandwich.  On est toujours sur de ne pas se trompé.  Alors bon club.



3 tranches de pain
2 œufs
4 à 5 tranches de jambon à l’ancienne, tranché mince
4 à 5 tranches de tomates
4 tranches de concombre coupé sur la longueur
2 tranches de fromage suisse ou autre fromage au goût
Feuille de laitue
Beurre
Mayonnaise
Sel
Poivre


Dans un petit bol, cassé les œufs et les fouetter, saler et poivrer.
Faire fonde du beurre dans une poêle et cuire les œufs comme une omelette.
Entre-temps, faire griller les 3 tranches de pain.
Sur une tranche de pain grillé et beurré, déposez l’omelette, puis 1 tranche de fromage et recouvrir d’une autre tranche de pain grillé tartiné de mayonnaise.
Déposer ensuite sur le tout, les tranches de jambon, les tomates et les tranches de concombres, saler et poivrer.
Recouvrir avec le fromage et de la laitue.
Déposer la dernière tranche de pain grillé, tartiné de mayonnaise.
Presser bien et couper le tout en X pour en faire 4 triangles.
Insérer des cure-dents dans chaque partie du triangle, pour bien faire tenir.
Servir avec des frites ou des chips, dill-pickle et salade de chou.


P.S.: Vous remarquerez que sur la dernière photo les cure-dents n'ont pas été placés aux bons endroits sur le club sandwich, ils auraient dû être comme ceci



Bon appétit de Sylvie

Source:
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE

samedi 26 mars 2011

Jell-O aux fruits

Voilà une variante au Jell-O traditionnel que nous aimions beaucoup lorsqu’on était jeune.  Il est important de ne pas ajouter le sirop des fruits, car le Jell-O ne prendra pas.  Avec la garniture de crème fouettée, même les grands vont apprécier.  J’ai utilisé la crème fouettée en bouteille de Québon, c’est de la crème fouettée véritable, et pour faire de la décoration c’est beaucoup plus facile.



1boîte (25 g) de Jell-O
1 boîte (284 ml) de mandarines
Crème fouettée


Égoutter les mandarines, réserver.
Préparer le Jell-O comme indiqué sur l’emballage.
Déposer les mandarines dans 4 plats individuels en conservant 4 suprêmes pour la décoration.
Verser le mélange de Jell-O dans les plats individuels, déposer une pellicule plastique sur les plats et réfrigérer.
Au moment de servir, garnir de crème fouettée et du suprême.





Bon appétit de Sylvie

Source: Ma mère Suzanne
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE

Soupe à l'orge et au boeuf haché

Encore une soupe!!!! Hé oui, une soupe tout à fait délicieuse et très nourrissante, facile à préparer et pleine de saveur.  Elle est faite d’ingrédients simples, orges, bœuf haché, légumes, bouillon de bœuf et herbes salées.  Les herbes salées sont d’origine Québécoise et plus spécifiquement du Bas-du-Fleuve, ont les trouvent maintenant facilement dans toutes les épiceries.  Elles résultent d'un mélange de fines herbes fraîches et de légumes finement hachés et macérés, comme c'était la coutume autrefois.  Les herbes salées sont un bon assaisonnent pour toutes les soupes, les mijotés, les pommes de terre en purées, les vinaigrettes ainsi que dans tous les plats auxquels on souhaite ajouter la saveur agréable du sel et des herbes fraîches.  Dans cette recette on utilise l’orge mondé, mais vous auriez tout aussi bien pu utiliser l’orge perlé.  Si vous trouvez la soupe trop épaisse, ajouter un peu plus de bouillon de bœuf.


P.S.: À l'origine la recette demandait 3/4 de tasse d'orge, j'ai changé la quantité pour 1/2 tasse, ce qui est amplement, car l'orge gongle considérable à la cuisson.

La différence entre l’orge mondé et perlé

Orge mondé: Orge complète débarrassée seulement de son enveloppe extérieure non comestible.
Orge perlé: À subi 6 polissages, perte du germe et d’une bonne partie des vitamines, minéraux, fibres, lipides et protéines.



2 c. à table de beurre
1 oignon coupé en dés
1/2 livre de boeuf haché maigre
6 tasses de bouillon de bœuf
1/2 tasse de carottes coupées en dés
1/2 tasse de rutabaga (navet) coupé en dés
1/2 tasse d'orge mondé
1c. à thé d'herbes salées
sel et poivre noir du moulin


Dans une grande casserole, faire fondre le beurre à feu moyen.
Ajouter l'oignon et cuire en brassant de temps à autre, pendant 5 minutes ou jusqu'à ce qu'il ait ramolli.
Ajouter le boeuf haché et cuire pendant 5 minutes ou jusqu'à ce qu'il ait perdu sa teinte rosée.
Ajouter le bouillon de boeuf et porter à ébullition.
Ajouter le reste des ingrédients. Saler et poivrer.
Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter pendant environ 1 heure ou jusqu'a ce que l'orge et les légumes soient tendres.






Bon appétit de Sylvie

Source: Mme Yvette Hovington la mère de Lise Savard pour le magazine hors série de Coup de pouce
Publié par: LA CUISINE DE SYLVIE